Lettre aux journalistes

 

 

Collectif pour la Paix au Congo

 

 

Bienvenus dans la campagne; «Maintenant vous savez».

 

 

L’heure est grave, l’histoire se répète. En République Démocratique du Congo, plus de 8 millions de morts1 en 16 ans et plus de 400.000 femmes violées en 20102.

Mais les médias ne parlent que très peu de ce drame.

Alors, le Collectif pour la Paix au Congo lance cette campagne afin d’inciter les médias à parler de cet holocauste.

 

Parce que, pour la deuxième fois de son histoire3, à cause des richesses de leur sous-sol, les Congolais meurent par millions. Et pourtant, à chaque instant, tous les citoyens du monde utilisent des produits contenant des minerais provenant du Congo (cuivre, or, diamant, coltan). 

La vente de ces minerais contribuant ainsi largement au financement des différents groupes armés qui sévissent au Congo.

 

Et comme ce commerce profite à des entreprises, pour la plupart occidentales, le peuple congolais s’éteint en silence dans des conditions atroces. La communauté Internationale a décidé de fermer les yeux pendant que des millions d’êtres humains sont exterminés et sont forcés de vivre dans des conditions inhumaines. 

De plus, pour semer un climat de terreur dans les zones convoitées les différentes milices utilisent le viol avec actes de barbarie comme une arme de guerre. En 2010, l’envoyée spéciale de l’ONU a qualifié la RDC de « La capitale mondiale du viol ».

 

Donc, le Collectif pour la Paix au Congo décide d’informer les citoyens afin de susciter une mobilisation citoyenne forte pour la paix au Congo.

Car nous sommes convaincus que l’opinion publique est la seule force encore capable d’obliger nos dirigeants à prendre les décisions effectives et efficaces pour la paix et la justice en RDC.

 

Mais comment mobiliser si les citoyens sont privés d’informations. Comment parler d’une guerre sans images, d’une guerre qui ressemble à un énième affrontement de dictateurs Africains avides de pouvoir.

Non, si un tel silence médiatique est imposé, c’est bien que ce conflit n’est pas juste une guerre civile entre différentes tribus. La guerre au Congo est une guerre économique faite au nom de l’impérialisme économique qui veut augmenter de façon exponentielle ses profits au mépris de la vie humaine.

 

Maintenant, nous avons décidé que notre part d’humanité ne restera plus silencieuse face à ce drame.

Parce qu’à la fin de ce conflit, comme le disait Martin Luther King : « Nous nous souviendrons non pas des maux de nos ennemis, mais des silences de nos amis».

Il est donc temps pour tous, de choisir d’agir pour amplifier cette mobilisation ou de laisser des entreprises piller des pays et massacrer des vies pour leurs propres intérêts.

 

Parce que face à ce déferlement de violences, nous n’avons que notre voix pour crier.

Parce que face à cette conspiration du silence, vous seuls pouvez faire entendre cette cause au-delà de notre voix, nous lançons la campagne « Maintenant vous savez ! »

 

Cette campagne consiste juste à écrire aux journalistes et à la classe politique, tout en publiant notre correspondance et vos réponses ou l’absence de réponse sur notre site4.

La finalité de cette action étant non seulement de vous informer, mais surtout de vous inciter à faire votre métier: informer et interpeller la classe politique et les différentes  personnalités que vous côtoyez.

 

 

 

Alors, maintenant, nous savons que vous savez !

 

                                                                                 Collectif pour la Paix au Congo.

 

 

1         Emmanuel Poilane, « 8 millions de morts en 15 : quand l’humanité oublie les femmes et les enfants du Kivu » www.huffingtonpost.fr

2         Etude publiée le 11 mai 2011 par The American Journal of Public Health

3          Certaines sources évoquent jusqu’à 10 millions de Congolais morts sous     l’administration du roi Léopold II

              Adam Hochschild, p.273.  « Les fantômes du roi Léopold II : un holocauste        

              oublié »

              Paris,  Belfond, 1998

              4  Sur le site d’une des Associations du Collectif : www.crisdefemmes.org  et                                                                                                        

sur le site d’information : www.ingeta.com

 

 

 

Réagir


  • CAPTCHA

Calendrier

« Novembre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930

Rechercher sur le site

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Cris de Femmes



Livre d'or

Galerie photos (1)

HTML libre

Contenu html de votre module